Comment optimiser votre planification de chantier ?

Par Caroline Poidevin – Chargée de communication digitale

La planification de chantier fait partie des étapes indispensables au bon déroulement des travaux. Différentes méthodes peuvent être utilisées, mais elles mènent toutes au même but : une organisation performante.

Planifier la totalité des tâches d’un chantier BTP est non négociable. C’est même une condition Sine qua non pour un suivi irréprochable. Optimiser votre planning de chantiers est nécessaire pour renforcer votre agilité.

Découvrez quelles sont les principales méthodes de planning de chantier. Quels en sont les avantages ? Comment organiser une planification performante ? Quels outils utiliser ?

planification de chantier

Qu’est-ce qu’un planning de chantier ?

Commençons par le commencement : un planning de chantier est un tableau d’ordonnancement créé pour organiser et programmer toutes les tâches liées à un chantier.

Élément essentiel entre tous, ce document concerne aussi bien l’entreprise, le client et les sous-traitants. Chaque personne impliquée doit connaître le déroulement prévu afin d’avoir une vision globale du projet. Le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre, l’entrepreneur, le coordinateur SPS, le comptable, le chargé d’affaires, et d’autres encore. Chacun, à son niveau, tient un rôle important dans la gestion de ce projet.

Optimisation des coûts de main d’œuvre, mobilisation du matériel, respect des délais attendus, respect du cahier des charges… Autant de données centrales transmises par ce planning de chantier aux différents acteurs.

La planification est l’outil incontournable pour gérer le temps de réalisation des tâches. Elle permet d’anticiper les imprévus qui se produiront inévitablement. Le suivi des travaux en dépend à 100 %.

Il existe différents types de plannings utilisés dans la gestion de chantier. Voici les plus connus, peut-être vous reconnaîtrez-vous dans l’un d’entre eux.

Le diagramme de Gantt

Cet outil de planification des tâches tient son nom de son créateur, Henry GANTT. Sous forme de graphe horizontal, il affiche les tâches planifiées d’un projet ainsi que leurs échéances.

Très visuel, sa simplicité en fait l’un des planificateurs les plus utilisés dans la gestion de projet BTP. Il permet d’un seul coup d’œil de suivre l’état d’avancement d’un chantier.

Pour des chantiers complexes et en termes de lisibilité, il peut parfois atteindre les limites posées par les évolutions technologiques dans le domaine du bâtiment (et le nombre de tâches qui se multiplient).

Le planning chemin de fer

Le planning chemin de fer prend ses origines dans la planification du passage des trains, comme son nom l’indique. Il est très apprécié dans la gestion de gros projets en bâtiment, car il utilise des repères spatio-temporels.

Très visuel également, il est cependant plus lisible que le diagramme de Gantt : celui-ci devient vite indigeste lorsqu’il répertorie un trop grand nombre de tâches. Construit sur un axe X-Y, la colonne représentant les lieux et la ligne le temps, il se veut collaboratif car plus accessible. Il transmet les informations essentielles à un suivi de chantier : Qui ? Où ? Pour combien de temps ?

La méthode PERT

Le diagramme PERT, ou « Programme Evaluation and Review Technic », est une méthode d’ordonnancement et de planification de projet.

Il met en place une représentation graphique sous forme de réseau. Son but est de relier entre elles les différentes tâches de votre chantier, incluant leurs durées et leurs dépendances. Cependant, cet outil reste difficile à aborder pour les novices.

Quelle que soit la méthode que vous utilisez dans votre gestion de chantier, la planification ne présente que des avantages.

Les avantages de la planification

Les conséquences d’une mauvaise planification de chantier sont multiples :

Dans le secteur du bâtiment, une planification optimisée sera votre meilleur atout. Elle vous offrira de nombreux avantages.

Gagnez du temps dans votre gestion

Centraliser les données des tâches planifiées met à disposition de votre équipe les informations au sujet des disponibilités de chacun. Vous pouvez coordonner chaque corps de métier du bâtiment de manière fluide.

De plus, vous êtes en mesure de gérer le moindre imprévu avec réactivité. Si une réorganisation d’urgence s’impose, votre planification établie est là pour vous informer d’un coup d’œil des dispositions à prendre.

Le temps gagné ou perdu influe directement sur la productivité de vos équipes : le temps économisé sur la planification est redistribué sur des tâches plus fructueuses. Cela illustre la célèbre maxime : « Le temps, c’est de l’argent ».

Gain de temps = productivité = rentabilité.

Améliorer les échanges entre les différents acteurs BTP

Un chantier réunit de nombreux intervenants, internes et externes. Chaque rôle est prépondérant. Entre les différents corps de métier, votre équipe, les divers fournisseurs, les clients, les sous-traitants… Votre chantier peut vite devenir désordonné. Vous devez donc tout mettre en œuvre pour faciliter les échanges et fluidifier la communication. C’est là que la planification intervient : elle permet de coordonner les opérations entre les différentes personnes impliquées. Une organisation adaptée à la gestion de différents partis assure la sécurité de tout un projet.

Limiter les erreurs

Un planning de chantier mis à jour à chaque nouvel événement, ou à chaque modification de tâche, fiabilise les informations. Les risques d’erreurs deviennent minimes. Pas de problème de double planification, de chevauchement ou encore d’oubli : les créneaux sont réservés et modulables. Ils informent tous les acteurs liés au projet des tâches passées, en cours et à venir.

S’assurer un suivi de chantier efficace

Planifier chaque étape d’un projet BTP construit l’historique de tout votre chantier. Chaque action doit être notifiée et détaillée. La planification sert de support au suivi de chantier : chaque tâche est répertoriée et ordonnancée, le chantier est phasé, les objectifs à respecter sont indiqués.

Vous pouvez évaluer la charge de travail de chacun et affecter les ressources nécessaires à votre projet.

Le suivi de la réussite des travaux et du respect des conditions pré-établies dépend d’une bonne gestion de vos plannings et de la vision globale qu’ils vous apportent.

Contribuer à l’image de l’entreprise

Une entreprise du bâtiment maîtrisant les arcanes de la planification de chantier gagnera en image positive. Elle prouve que sa gestion organisationnelle est parfaitement rodée. Aucun imprévu ne saura être un véritable frein : le planning de chantier mis en place pallie chaque incident.

Le contrôle de l’emploi du temps fixé donne toujours une image de qualité et de sérieux.

Le client sera rassuré par votre capacité à gérer la moindre modification et prêt à vous accorder sa confiance. Et vous-même, serez plus serein : vous êtes en mesure de garder votre sang-froid face aux difficultés éventuelles.

Le secteur du bâtiment requiert une organisation exigeante. La qualité de votre planification atteste de l’excellence des services dispensés par votre entreprise. Découvrez comment établir un planning réussi.

Comment organiser la planification de chantier ?

Une planification de chantier implique un certain nombre d’actions à mettre en place. C’est un travail de titan lorsqu’on part de zéro. Mais le suivi quotidien à plus long terme sera moins lourd à gérer. Et les résultats seront à la hauteur des efforts fournis.

Voici nos conseils pour instaurer une planification de chantier efficace :

La planification de chantier est votre bouclier contre les épisodes inattendus qui surviennent dans tout projet.

Ces incidents, même s’ils ne sont jamais bienvenus, seront plus facilement gérables si votre planning de chantier a été correctement conçu. Cette étape, rugueuse au premier abord, mais obligatoire, garantira le succès de vos réalisations du gros-oeuvre, second-oeuvre et travaux publics.

À découvrir ensuite

Partager sur les réseaux :