Malgré la crise du bâtiment, gardez le cap en 2024

« Quand le bâtiment va, tout va ! » Dit l’adage. Mais quand tout va de travers…

Difficile de ne pas être maussade en ce début 2024 avec cette actualité compliquée. La fin de l’année précédente a laissé des stigmates et marque surtout l’entrée de la France dans une crise du bâtiment qui s’annonce déjà comme un véritable tsunami pour le secteur.

dirigeant du bâtiment inquiet

Si tous les métiers du BTP sont concernés, certaines entreprises du second œuvre ont encore une marge de manœuvre (quelques mois, un semestre) avant de voir leur carnet de commandes désemplir sérieusement. Cependant, face à cette crise économique et sociale, il est essentiel de prévoir pour pouvoir pallier plus sereinement aux conséquences notifiées comme inévitables.

Focus sur la digitalisation qui se présente comme un bouclier, offrant des leviers stratégiques pour surmonter la vague de défis à venir.

Anatomie d’une crise du bâtiment annoncée 

Le président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), Olivier Salleron, a déjà alerté sur le sujet, il y a plusieurs mois de ça. Il a exposé des chiffres et des prévisions sombres et alarmantes. Pendant son entretien avec le président de la République française, lors des 24H du bâtiment fin 2022, il mettait le doigt sur les difficultés de la construction de logements neufs.

Depuis, la crise du bâtiment n’est plus un spectre menaçant, mais bien une réalité qui entraîne tous les secteurs du BTP dans la récession. Les résultats de fin 2023 sont là pour l’attester. Selon la FFB, les premières retombées se font déjà sentir :

L’industrie et l’immobilier sont aussi touchés par une baisse de chiffre d’affaires.

L’augmentation des prix du logement lié à la hausse du coût des matériaux (notamment à cause de la guerre en Ukraine) en est très certainement en partie responsable. Le pouvoir d’achat immobilier (taux des prêts, aides réduites du gouvernement) chute et pousse les particuliers à attendre une meilleure conjoncture.

Le résultat est une baisse conséquente des commandes de logements neufs et des permis de construire. Mais pas uniquement ! Cette baisse touchera à terme des TPE, PME et ETI du second œuvre.

Ralentissement des nouveaux projets, pression sur les marges, fluctuation des coûts des matériaux, trésorerie et paiements retardés sont autant de défis qui planent sur le secteur. Difficile de tirer son épingle du jeu face à ses prévisions.

Seul le secteur de la rénovation énergétique semble sortir la tête de l’eau et reste dans le positif.

Pour ne pas subir la crise : prenez les devants

Nous pourrions vous donner un guide de solutions. Mais à quoi bon, sans évoquer les outils adéquats qui vous aideront à voguer vers de nouveaux (meilleurs ?) horizons ? Les remèdes ne sont actionnables que si vous leur consacrez des moyens.

Chez B2O, nous voyons la digitalisation comme un levier important pour faire face à la crise. Elle vous apportera plus d’agilité, vous permettra de faire face à la baisse des chantiers, de mieux gérer vos finances et de prendre de meilleures décisions.

Renforcez votre résilience et sachez vous adapter aux nouveaux défis du marché. L’une des clés du succès réside dans la capacité à embrasser ou à poursuivre votre transformation digitale, pour faire de la crise du bâtiment une opportunité de surpasser la concurrence.

visuel test freins à la rentabilité

Quelles solutions pour traverser la crise du bâtiment ?

Différents outils spécialisés dans le secteur du bâtiment peuvent jouer un rôle crucial pour vous aider à traverser la tempête. Ces leviers vous ouvrent la voie vers une productivité accrue et des bénéfices insoupçonnés. 

Suivi de chantier : optimisez vos flux et workflow pour une meilleure productivité

En utilisant un logiciel de suivi de chantier, vos conducteurs de travaux ont accès à un tableau de bord centralisé, mettant en évidence les travaux en cours, les délais et les ressources nécessaires.

La digitalisation des flux de travail et des processus internes est un levier essentiel pour accroître la productivité. L’automatisation des tâches répétitives, la simplification des procédures administratives et la mise en place de workflows optimisés contribuent à une exécution plus rapide des projets.

Mobilité et portail utilisateurs : améliorez la communication de vos collaborateurs

La mobilité est un levier incontournable dans un secteur où vos équipes sont souvent sur le terrain. Des applications dédiées, des portails utilisateurs et des boites mail ou messagerie instantanée intégrées à vos outils de gestion leur permettent d’obtenir rapidement les informations essentielles. La communication entre les collaborateurs facilite le bon déroulement de chaque chantier et une coordination fonctionnelle.

Le portail collaborateur centralisé donne un accès instantané aux plans, aux documents et aux mises à jour en temps réel.

Les rumeurs vont bon train dans ces périodes de crise. Il est essentiel d’être le plus transparent possible. Une circulation de l’information efficace est vitale pour maintenir le moral des troupes. 

Renforcez votre prise de décision et votre trésorerie grâce à l’analyse des données

Les outils de BI et de pilotage vous offrent une vision claire de vos opérations et favorisent une prise de décision éclairée basée sur des données concrètes et fiables. Cette remontée d’informations vous permet d’améliorer votre réactivité. Avec les modules d’analyse (tableaux de bord) de rentabilité en temps réel, vous anticipez les tendances de votre marché, adaptez votre stratégie, avisez les points cruciaux.

Au quotidien, vous surveillez en direct vos coûts, les délais et la performance. En un clin d’œil, vous observez les changements des affaires, réduisez les risques opérationnels et optimisez l’utilisation de vos ressources.

Par exemple, un logiciel de gestion des stocks peut afficher en temps réel la disponibilité de vos matériaux. Plus question de sur stocker ou de prendre du retard sur un chantier à cause d’une pénurie. Vous anticipez les besoins et évitez les surplus coûteux. Votre trésorerie est plus saine.

CRM, portail client : améliorez vos performances et fidélisez

Le CRM optimise l’organisation de votre suivi commercial. Devis, signature électronique, état de facturation d’un client, gestion des opportunités, etc. L’outil complet vous fournit un pilotage commercial précis et fluide. Les processus s’accélèrent, vous êtes plus réactif et obtenez une meilleure visibilité sur les opportunités à venir.

Si vous proposez des prestations de maintenance, le portail client donne la possibilité à vos clients de solliciter 24/7 des demandes d’intervention. Leur satisfaction est renforcée, vous les fidélisez. Ils sont plus susceptibles de vous recommander.

Diversifiez votre offre de services

Et si la crise du bâtiment 2024 vous poussait à repenser votre métier ? Par exemple, un logiciel de SAV peut vous aider à développer et à gérer au cordeau des contrats de maintenance. Si votre activité le permet (plomberie, chauffage, électricité, etc) cette activité vous garantit des revenus réguliers et renforce votre trésorerie en période incertaine.

Vous êtes dans la peinture, le revêtement de sol, la couverture, … ? En somme, un métier qui ne gère pas de parcs d’équipements clients ? Un tel logiciel peut vous aider à mieux gérer les interventions post-chantier.

La rénovation énergétique, soutenue par des solutions digitales telles que des logiciels de gestion de chantier, CRM, SAV, GED, etc reste une opportunité malgré la crise.

La digitalisation permet aussi d’anticiper les exigences du marché en testant rapidement de nouvelles idées :

La crise du bâtiment en 2024 a jeté son dévolu sur l’immobilier et la construction de logements neufs. Cela se traduit par une activité de chantiers et travaux en baisse avec des emplois en périls.

Cette conjoncture difficile doit vous pousser à explorer des solutions innovantes. Le but étant de tenir le choc et de saisir des opportunités. En vous équipant d’outils stratégiques digitaux, vous pourrez prendre chaque menace qui plane et les régler une par une. En étant méthodique, la traversée de la crise du bâtiment pourra se faire sans perte et fracas.

En France, dans ce contexte économique délicat, il est essentiel d’être tactique et d’apprendre à vous réinventer. Les logiciels de gestion de chantier, de SAV ou les ERP vous offrent la puissance et les ressources nécessaires pour vous maintenir la tête hors de l’eau pendant cette débâcle annoncée par Olivier Salleron, le président de la FFB.
Et pourquoi pas de préparer le terrain pour une croissance future ?

À découvrir ensuite

Partagez sur les réseaux :