Les 5 étapes d’un suivi de chantier de peintre en bâtiment réussi

Par Caroline Poidevin – Chargée de communication digitale

Le suivi de chantier d’un peintre en bâtiment exige de respecter différentes étapes essentielles à son bon déroulé. Cette gestion permet de contrôler la qualité du chantier et le respect des procédures.

Les services proposés par une société de peinture en bâtiment sont vastes : ils passent du ravalement de façade, aux finitions d’une nouvelle construction, en passant par la décoration. Ces diverses compétences réunies dans un seul corps de métier exigent une préparation chirurgicale en amont de chaque futur projet.

Découvrez les 5 étapes à respecter pour une organisation sans faille et un suivi de chantier réussi !

Peintre en bâtiment

1- Préparez votre chantier de peinture en bâtiment

La phase de préparation d’un chantier de peinture permet d’établir la faisabilité du projet sur la base de différents critères : le projet d’un point de vue technique, le budget du client, les règlementations à respecter, les autorisations et permis à obtenir… La durée de préparation dépend de la spécificité du chantier mais ne doit pas être négligée.

C’est à ce moment qu’il faut évaluer les moyens humains et matériels à déployer pour le mener à terme.

Certains travaux nécessitent des autorisations particulières, comme la déclaration préalable de travaux (DP). Dans le domaine de la peinture en bâtiment, elle n’est pas systématique. Il faudra vous renseigner sur ce point, notamment dans le cas d’un ravalement de façade : certains secteurs géographiques, comme les sites classés, l’exigent.

Définissez les différents intervenants (maître d’ouvrage, maitre d’œuvre, entrepreneur, coordonnateur sps), le matériel dont vous aurez besoin sur le chantier, comment effectuer les différentes livraisons. Même si le projet n’en est qu’à ses prémices, l’anticipation et l’organisation en amont sont la clé de la réussite. La préparation d’un chantier est la pierre angulaire du respect des futurs délais impartis à la réalisation du projet.

Si votre chantier implique plusieurs entreprises, il vous faudra fournir un PPSPS (Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé). Ce document identifie les risques liés aux travaux sur le chantier à venir et les mesures prises pour les prévenir. Il doit être réalisé par le responsable opérationnel des travaux à destination des différents intervenants.

Établir un cahier des charges est incontournable : ce compte rendu complet du projet futur ne laisse rien au hasard. Il détaille de manière exhaustive les tâches à effectuer, point par point. Ce document contractuel décrit les conditions actuelles et le résultat attendu. Il fait partie des démarches administratives auxquelles vous ne pourrez pas vous soustraire.

Une fois le cahier des charges complètement établi, détaillant parfaitement les attentes et les besoins du client, il est temps de passer à une étape administrative qui mérite son propre chapitre : le chiffrage du devis de peintre.

2- Chiffrez le devis de votre chantier

Le chiffrage des travaux est une étape incontournable du suivi d’un chantier. Il doit être le plus précis possible pour correspondre aux besoins et au budget établis par votre client.

Il passe par l’établissement d’un devis qui détaille et met sur papier ce qui a été convenu entre le peintre et le donneur d’ordre.

Le devis est obligatoire ou presque (il concerne les travaux de peinture supérieurs à 150€). Il prend sa valeur juridique, au même titre qu’un contrat, au moment où il est signé par les deux parties, validant définitivement les prestations qui seront effectuées.

Chaque projet étant unique, le devis doit être personnalisé. Tout critère de choix peut impliquer une variation du prix des travaux. Il est donc nécessaire de se déplacer sur le lieu du futur chantier pour établir un devis au plus près des requêtes de votre donneur d’ordre. La transparence est le maître mot pour vous assurer la confiance de vos clients. Votre estimation validera votre expertise.

Une fois signé, le devis est un engagement mutuel, entre votre société de peinture et le client.

Le devis, pour être conforme, doit faire état d’un certain nombre de mentions obligatoires :

Une fois le devis établi et validé, il est temps de passer à la planification des travaux de peinture.

3- Planifiez les travaux pour un meilleur suivi de chantier

Votre chantier est validé, les dates sont fixées. Il est maintenant temps d’établir les bases des futurs travaux.

Commencez par préciser les objectifs du chantier à venir : toutes les personnes impliquées dans ce projet sont concernées par les tenants et aboutissants. Diffusez-leur les informations : les délais à respecter, le budget établi, les objectifs à réaliser, la marge de manœuvre…

Cette étape vous permettra de fluidifier les échanges entre les différents intervenants et de préparer la phase suivante.

La planification des travaux précède le lancement du chantier : un peu comme le ponçage avant l’enduit et la sous-couche. Vous préparez le terrain pour le grand démarrage.

Établissez le calendrier des interventions en fonction des différentes tâches : par exemple, la préparation et le lessivage des murs, la mise en place des protections, le montage des échafaudages… Il est indispensable de répertorier et de planifier la totalité des actions à effectuer. N’hésitez pas à garder une marge de sécurité en cas d’imprévus.

Incluez dans votre planning de chantier les commandes de matériaux. L’acquisition des matières premières nécessaires au bon déroulement de votre projet implique des délais pas toujours maîtrisables. Les fournisseurs ont leurs propres impératifs. Il est donc indispensable de prendre en compte ces contraintes qui influent sur tous les aspects de votre suivi de chantier de peintre en bâtiment.

N’oubliez pas d’établir également le calendrier des livraisons : cette étape cruciale doit être prévue en avance pour que les emplacements des arrivages soient disponibles. La livraison fait partie intégrante du bon déroulement d’un chantier de peinture. Les matériaux doivent être à disposition au moment voulu pour ne pas générer de retards dans les travaux. Qu’il s’agisse d’échafaudages ou de stocks d’enduit et de peinture, tout doit être sur place selon le planning établi.

Il faudra bien entendu aménager des plages horaires réservées aux réunions de chantier et à leurs comptes-rendus. Ces sessions permettront de s’assurer en temps réel du bon déroulement des travaux et du respect des délais impartis.

L’organisation de votre chantier mise en place, vous pouvez passer à l’étape la plus intéressante en tant que peintre : les travaux !

4- La réalisation de votre projet de peinture en bâtiment

Toutes les étapes préparatoires acquittées, vous pouvez à présent rentrer dans le vif du sujet : la réalisation.

Un chantier de peinture s’effectue en respectant souvent le même déroulé :

Mais avant de se lancer dans la production, la coordination des compagnons et l’affectation des tâches à chacun d’entre eux sont la priorité. Le chef d’équipe sera en charge de l’organisation interne et de l’attribution des missions.

La vérification de la disponibilité des ressources est l’étape suivante : les matériaux sont-ils disponibles sur site ? Si non, l’acheminement est-il confirmé pour le jour J ? Les stationnements ont-ils été préparés pour un approvisionnement dans les meilleures conditions ?

Toutes ces questions ne peuvent être laissées au hasard et ont été réfléchies en amont. Une fois résolues, les travaux peuvent débuter en toute sérénité. Toute la préparation faite au préalable assure la fiabilité du déroulement des travaux.

5- La livraison de votre projet

La dernière couche de peinture est sèche. Les bâches de protection ont été retirées. Le chantier est sur le point d’être livré.

C’est à ce moment que votre suivi de chantier de peintre en bâtiment prend toute sa dimension. C’est la finalisation des travaux qui atteste de la qualité des tâches réalisées.

Le DTU (Document Technique Unifié) 59.1 est un cahier des charges spécifique au domaine de la peinture. Il certifie que les travaux ont été réalisés en respectant les normes en vigueur. Ce document n’est pas obligatoire mais permet aux professionnels du bâtiment de livrer des chantiers de qualité en suivant ses prérogatives.

Il établit un certain nombre de règlementations à respecter, qui concernent :

Cette liste non exhaustive vous donne une idée des critères qualité établis par ce document, utilisé par la plupart des peintres en bâtiment.

La livraison de chantier implique d’établir un document de réception du chantier, avec ou sans réserves. Ce PV de fin de travaux permet de faire fonctionner les garanties légales liées aux professionnels BTP : la GPA (Garantie de Parfait Achèvement), la garantie de bon fonctionnement et la garantie décennale.

Si le PV de réception est accepté sans réserves, cela signifie que le client est satisfait et que le chantier est clos. La responsabilité du chantier est transférée de l’entrepreneur au maitre d’ouvrage.

S’il est accepté avec réserves, le client a détecté des malfaçons. Elles doivent être détaillées sur le volet du procès-verbal prévu à cet effet et révisées par l’entrepreneur. Une nouvelle date de réception des travaux est établie. Une fois les travaux supplémentaires réalisés, un nouveau PV sera établi (PV de levée des réserves) qui validera la conformité du chantier définitif.

Dans le cas où le client estime que le contrat n’a pas été rempli, il peut refuser la réception du chantier. Ce refus ne peut être exercé que dans certains cas : des tâches au devis non réalisées, un trop grand nombre de défauts ou encore une non-conformité aux normes en vigueur.

BONUS : les bonnes raisons de digitaliser votre suivi de chantier de peintre en bâtiment

La mise en place d’un chantier demande un certain nombre de ressources. La gestion des moyens humains et matériels nécessitent une proactivité de tous les instants.

La digitalisation rend plus efficace le suivi de chantier de peintre en bâtiment. Un logiciel ERP complet peut vous décharger d’une partie des tâches les plus contraignantes. Il centralise la totalité des informations liées à votre chantier. Un logiciel BTP de qualité propose différents outils dans un même environnement.

Développez votre rentabilité

Un outil de gestion de chantier fluidifie le pilotage de vos chantiers de peinture. Les différentes options disponibles dans un tel logiciel vous feront gagner un temps précieux : planning de réalisation, état d’avancement, chiffrage des coûts, gestion des stocks et budgets… Visualisez toutes les informations liées à vos projets dans un seul outil.

Optimisez votre relation client

Un CRM BTP vous permet de consolider votre gestion client. Il centralise la totalité des données liées à vos clients ou aux parties prenantes de votre entreprise de peinture : prospects, fournisseurs, partenaires. Établissez vos devis pour travaux et faites-les signer électroniquement, gérez vos appels d’offres, consultez vos tableaux de bord et statistiques, suivez l’état des facturations… Ne laissez plus rien au hasard pour fidéliser et convaincre votre clientèle ou future clientèle.

Simplifiez le planning de vos équipes

Accompagnez vos équipes au quotidien grâce à une gestion de planning centralisée. Planifiez vos équipes, paramétrez l’affectation des matériels, suivez l’avancement des chantiers… Une gestion de planning efficace dans le domaine du bâtiment se doit également de proposer une synchronisation sur smartphone : vos compagnons consulteront leurs modifications d’horaires en temps réel.

Facilitez-vous la facturation

La gestion de la facturation est souvent d’une grande complexité au sein d’une entreprise de peintre en bâtiment. Équipez-vous d’un ERP prenant en charge la facturation : vous limiterez les risques d’erreur, sécuriserez votre trésorerie et gagnerez en productivité. Avec la dématérialisation des factures, la gestion de votre comptabilité sera facilitée, votre productivité augmentée et vous participerez à une démarche écologique.

Améliorez votre gestion des stocks

Connaitre l’état de vos stocks en temps réel vous apporte réactivité et rentabilité. Gérez précisément vos inventaires et mouvements de stocks. Suivez les commandes de matériels pour vos chantiers de peinture. Une bonne gestion des stocks évite les ruptures et les gaspillages.

Le suivi de chantier est une étape cruciale dans le succès de votre entreprise de peinture en bâtiment.

Adopter ces étapes pour la gestion de vos futurs chantiers vous permettra de contrôler chaque phase des travaux, de la préparation à la livraison, en toute quiétude. De cette rigueur dépend la réussite de vos projets.

Tous ces outils associés à une organisation maîtrisée vous assurent un suivi de chantier efficace et fiable.

À découvrir ensuite

Partager sur les réseaux :